• Canouf

INITIATIVE #48 – L’OASIS CITADINE 🌱 - MONTPELLIER

Nous avions effleuré le thème des fermes urbaines lors de notre passage à Lille – voir Initiative #4 – mais nous avons pu approfondir la question avec Sébastien, 27ans et ancien chargé d’affaires financement à la BPI 👨‍💼


Après avoir fait plusieurs woofing c’est le déclic : il décide d’arrêter la finance et de créer - avec 2 ingénieurs agronomes et un jardinier paysagiste – une ferme urbaine collaborative en bordure de Montpellier👇


(NB : en cliquant sur la photo ci-dessous, vous visionnerez la vidéo-portrait sur instagram)


L’OASIS 🌴

Elle s’étend sur 8 000 m². La moitié est constituée de vignes, l’autre d’un immense potager en permaculture, de poulaillers et d’installations pour se retrouver. Créée l’année dernière, l’oasis permet de venir cultiver ses fruits et légumes dans un cadre citadin.👌

Elle propose également des formations à la permaculture et à l’agroécologie ainsi que diverses activités réalisées par les adhérents : Yoga, Qi Gong… 👏


LES VALEURS 📝

Qu’est-ce qui a motivé les 4 fondateurs à créer cette ferme collaborative ?


1/ L’ABSENCE DE LIENS ENTRE LES CITADINS ET LES AGRICULTEURS : « les gens ne savent plus. Plus comment c’est fait. Plus comment ça pousse. On les fait redevenir acteurs pour qu’ils se rendent compte et on les fait faire à plusieurs » 👍


2/ LE LIEN SOCIAL : avec 80 membres actifs et 400 sympathisants, l’oasis permet de se rencontrer. « En ville on ne connaît même plus ses voisins de palier donc là, on apprend à connaître les autres et à se parler. Il y a de tous les âges, c’est une grande réussite de ce point de vue »👦👵

3/ LA RÉSILIENCE : Sébastien insiste sur ce point. On peut contribuer à la baisse des gaz à effet de serre en rapprochant la culture des villes mais aussi gagner en autonomie. « Il faudrait qu’on devienne tous producteurs. Même si c’est seulement 10 ou 15% de notre alimentation ». Au boulot ! 😁


A très vite !🚴‍♀️🚴‍♂️

  • Instagram - Black Circle
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon