• Canouf

[Résumé SEMAINE 2: 20/05 - 26/05 - KM 396]


Cambrai - Arras - Ostricourt - Lille et alentours - Saint-Omer (252km)



- Humeur de madame /10 : 9 quand il y a de la bière, 9,5 lorsque c'est du Calva fermier

- Humeur de monsieur /10 : légère baisse, un petit 7,5

- Jours sans alcool : 1


Au programme : premières interviews, découverte du travail en équipe quand on a du vent de face, premiers terrils, brique rouge, brique rouge et brique rouge



Lundi 20 mai : Cambrai -- Arras :


Nous repartons de chez Jean-Louis un peu tard pour la simple et bonne raison que le dernier épisode de Game of Throne est sorti dans la nuit et que l'on ne veut pas se faire divulgâcher la fin de la saga !

Puis nous visitons Cambrai et y achetons les fameuses bêtises avant de reprendre la route.


[Anecdote véridique] : Les bêtises sont la raison officieuse de notre passage à Cambrai. En effet, Thibaut voulait absolument s'y arrêter "pour faire comme Astérix et Obélix" dans Le Tour de Gaule d'Astérix.


Nous sortons de Cambrai et commençons sur de petits chemins qui contournent une départementale. Puis l'on se rend compte en repassant sur la départementale qu'Arras c'est tout droit et qu'il ne semble pas y avoir de circulation. Donc puisque c'est journée gestion de l'effort on prend tout droit et on boucle l'étape beaucoup plus vite que prévu ce qui nous laisse le temps de visiter la ville et de travailler sur notre site avant d'aller retrouver notre couchsurfing du jour : Victor !


On va écrire un article sur Victor parce qu'on a eu une conversation hyper riche avec lui qu'il serait difficile de résumer ici !


Mardi 21 mai : Arras - Ostricourt


On sait que l'on a seulement 35kms de "globalement plat" à faire dans la journée donc on visite la citadelle d'Arras dans la matinée et on se pose pour lire. Parce qu'entre le vélo, les rencontre, le tri des photos, le montage du site... on n'a finalement pas pris le temps de prendre le temps.



On ne repart qu'en début d'après-midi sous un magnifique soleil et l'étape est avalée en un rien de temps !


Comme les personnes qui nous logent le soir ne rentrent que tard, on se pose dans un PMU après Hénin-Beaumont - oui oui la ville de la dame du deuxième tour des présidentielles. Heureuse coïncidence, c'est soir de match pour Lens donc on a droit aux Corons et tout le folkore des ultra du RCL !


Lorsque l'on repart, nous faisons face à un magnifique coucher de soleil et on décide de prendre des photos à faire pâlir de jalousie Ridley Scott dans Gladiator.


Le soir on est incroyablement reçus chez Frédérique - une amie de vacances de Thibaut qu'il n'avait pas vu depuis 12ans - et Pierre. Au menu : un maxi plateau de fromages du Nord, des bières à plus de 7° car "en-dessous ce sont des bières légères", apprentissage d'expressions Ch'ti, pronostic du prénom de leur bébé à venir.



Mercredi 22 mai : Ostricourt - Lille


Encore une étape de 30km, facile. Celle-ci ne va pas se révéler des plus intéressantes car à l'approche de Lille, finis les petits villages : place aux voitures, aux klaxons, feux rouges...ça ne nous avait PAS. MANQUE. DU. TOUT.


Comme Mathilde, notre copine d'école qui nous logera ces prochains jours, n'arrive que le soir, nous passons à la gare Saint-Sauveur - une ex-gare reconvertie en musée/bar/ferme urbaine - où nous rencontrons Olivier. Il nous donne plein d'adresses sur Lille, des gens à aller voir et nous conseille de prendre rendez-vous avec la personne qui gère la ferme urbaine.


Le soir, retrouvailles avec Mathilde qui travaille dans l'Economie Sociale et Solidaire.

Elle nous donne également plein d'adresses... en regardant notre carte des initiatives, on se rend compte que l'on ne va pas s'ennuyer sur Lille !


Désolés pour celles et ceux qui ne regardent pas Game Of Throne et ne comprendront pas cette blague. Désolés aussi pour celles et ceux qui regardent et qui n'ont toujours pas compris.

Jeudi 23 mai : Lille - Roncq - Lille


Journée importante aujourd'hui : on a nos deux premiers rendez-vous donc on est un peu pressés/stressés/excités !


On rencontre d'abord Géraldine à la Ferme du Vinage à 20km de Lille.

Elle gère un troupeau de 70 vaches laitière en agriculture responsable et produit son fromage.

A côté de cela, elle a mis en place 2 hectares de jardins ouverts pour cueillir ses légumes et une boutique pour vendre ses produits


Durant 3h, nous en apprenons beaucoup sur les normes concernant l'élevage, les labels, l'UE... nous y consacrerons un article plus tard !


Nous avons droit à une petite dégustation des fromages produits sur place... ils sont juste délicieux même si certains vous dotent d'une haleine à découper de la tôle.


Puis retour à Lille pour faire une interview de Baptiste.

Il est incubé depuis une semaine à Euratechnologies, LE campus French Tech de Lille.

Il monte une application - Karbon - qui calcule le bilan carbone des produits que tu consommes.

La vidéo de son interview arrive !





Vendredi 24 mai : Lille


Vendredi journée boulot boulot boulot ! Le site est presque prêt et on le finalise, les photos sont presque toutes triées, on dérush nos interviews et... on croise toute la famille de Mathilde !


Instant Géo pour bien situer le bassin minier

D'abord sa mère qui est sociologue. Autant vous dire que de par son Histoire, le Nord c'est un terrain de jeu incroyable pour qui fait de la sociologie. On en apprend énormément sur les problématiques territoriales, sur ce qui s'est passé après la fermeture des mines, sur les initiatives qui se montent localement pour lutter contre les problèmes de pauvreté, de chômage...




C'est à ce titre qu'elle nous parle de Grande Scynthe. Ville passée écolo en 2015 et dont le maire, Damien Carême, fait régulièrement parler de lui à grand renfort de réformes sociales et environnementales innovantes afin d'endiguer les problèmes susmentionnés. Pour la petite histoire Damien Carême n'était plus maire une semaine plus tard car n°2 de la liste européenne EELV donc élu à Bruxelles.


Ensuite, nous croisons sa sœur qui bosse avec HugoDécrypte un Youtubeur politique et qui nous annonce qu'elle a un truc ENORME qui va peut-être se faire. A deux jours des élections européennes on a notre idée mais on ne l'apprendra que le lendemain ! Du coup, après ce teasing de qualité vous êtes obligés de lire la journée suivante.


Samedi 25 mai : Lille - Hem - Lille


Cette journée fut hyper riche en événements et on va les lister rapidement ci-dessous :

- Déjà on a appris ce qu'allait faire la soeur de Mathilde : une interview d'Emmanuel Macron - oui rien que ça - à la veille des européennes.

- Ensuite on a enchaîné deux rendez-vous : l'un dans un Repair Café et l'autre dans la ferme urbaine de la gare Saint-Sauveur. Les deux auront droit à un article et une vidéo !

- Après cela, on a roulé jusque Hem pour retrouver une copine d'école - Anissa - pour profiter de la fin de journée

- Enfin, de retour à Lille, nous avons descendu quelques pintes de bières à la Friche Gourmande qui est un bar éphémère au milieu d'une ex-friche industrielle.


Voilà moins de 10 lignes pour résumer une journée où on a couru dans tous les sens mais où l'on a bien rigolé !


Dimanche 26 mai : Lille - Cassel - Saint-Omer


Ca y est, au revoir Lille, c'est reparti sur les routes du Nord avec les bagages !

Les 20 premiers km se passent bien mais la suite s'annonce un peu plus corsée que prévue car commence le calvaire du vent de face.


L'inconvénient du vent de face c'est qu'il te pourrit tes montées, il te pourrit tes descentes et il se fatigue beaucoup moins vite que toi.


Jeune fragile faisant une sieste

On fait une pause à Cassel, élu village préféré des français en 2018, on a reçu des messages pour nous dire "bienvenue en Belgique" parce qu'on était tout prêt de la frontière et on a mangé une glace 3 parfums supplément chantilly chocolat pour s'auto féliciter de la montée de Cassel. Et aussi parce qu'on était un peu à bout. Et aussi parce que tous les parfums de glace avaient l'air cools.



Bref du coup nous arrivons chez François à Saint-Omer avec 2h de retard sur l'horaire prévue et ce dernier nous accueille avec un "j'ai pensé à vous toute la journée, eh bah j'avais pas envie d'y être". Bon, déjà il a l'air d'avoir de l'humour.


On a passé la soirée à discuter de voyages, de politique, d'euthanasie, d'écologie... bref vous l'aurez compris on s'est ENCORE couchés trop tard.


Demain, nouvelle semaine qui débute et l'on sait que l'on va voir la mer... ça valait le coup de souffrir un peu face au vent !


Ca ne se voit pas forcément mais on a de sacrés coups de soleil et le nez de Thibaut pèle. CHEH.

  • Instagram - Black Circle
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon