• Canouf

[Résumé SEMAINE 22-23 : 21/10 - 03/11 – 3991 KMS]

Mis à jour : juin 19

Toulouse - Castelnaudary (116 Km)


Pour ce nouveau carnet de bord, changement de format exceptionnel car nous sommes restés à Toulouse durant deux semaines et Mouf a fait un A/R à Paris mettant le projet en pause pour quatre petits jours !


On va donc faire une petite synthèse des événements !

Les projets rencontrés

Il y eut tout d’abord Alexis, fondateur de l’asso plastic vortex !


Celle-ci vise à 1/ sensibiliser les citoyens sur la question du plastique et 2/ déployer des Vortex sur les fleuves afin de récupérer les déchets flottants avant que ces derniers n’aillent dans la mer.


Retrouvez le fonctionnement du Vortex ci-dessous, le site ici et le portrait détaillé d’Alexis ici


Bon et comme on aime bavarder et qu’Alexis avait plein de choses à dire on a un peu dérapé sur divers sujets qui n’avaient pas grand-chose à voir avec le vortex mais ô combien intéressants !


Ensuite, nous sommes allés voir Marine, au Nord de Toulouse. Elle est à l’origine du projet « Paumara » : récupérer du linge de maison pour en faire des vêtements ! Son portrait détaillé et son parcours ici ; son site ici


Nous avons également eu M-A au téléphone. Mais qui est M-A ?! Une couturière rencontrée brièvement à Sarlat à la fin de notre atelier d’intelligence participative. Elle se bat contre l’utilisation du coton dans la mode – vaste sujet ! – et nous brûlions d’en savoir plus !


Vous pouvez retrouver son portrait ici. Car oui, à l’issue de ce coup de téléphone, M-A nous a proposé de passer chez elle « quand on voulait ». Et nous sommes passés par la Dordogne durant l’hiver 2020 - 3 mois après l’écriture de ce carnet de bord – afin d’honorer son invitation.


Enfin nous avons pu discuter avec Pierre et Salomé, fondateurs du premier Drive zéro déchet de France : Le drive tout nu.

Leur portrait ici et le site du Drive ici !

Les projets rencontrés pendant notre trêve hivernale

Comme dit plus haut, nous sommes repassés à Toulouse durant l'hiver 2020. L'occasion pour nous de voir des projets que nous avions découverts après notre passage toulousain - le genre de choses rageantes - ou que l'on avait juste raté faute de disponibilités communes !



ILYA : Le projet d'Antoine et Simon - deux ingénieurs -est tourné vers la douche ! Il consiste à 1/ sensibiliser les gens grâce à un outil pédagogique à installer dans sa douche – un capteur qui mesure le débit et la température de l’eau et 2/ proposer une douche qui fait tourner 5L d’eau en boucle fermée !

Leur portrait détaillé ici et leur site ici.


MOE NATURE : Emeline fait des savons saponifiés à froid. Saponiquoi ?!

Son portrait détaillé ici et son site ici.


Les projets pas rencontrés du tout 😢

Micronutris : qui élève des insectes pour l’alimentation... on ne désespère pas de rencontrer quelqu'un d'autre au vu du nombre d'acteurs qui arrivent sur ce nouveau marché


La boucle verte : qui n’était pas disponible.

EDIT 2020 : l’entreprise a depuis arrêté son activité et en a expliqué les raisons ici. Un vibrant témoignage sur l’échec de leur projet et la dure réalité du monde du recyclage.


Les petits plaisirs

Du fait que l'on reste longtemps à Toulouse et que l'on soit posés à un endroit avec garage à vélo on en a profité pour faire des trucs que l'on ne fait pas d'habitude.


Déjà, nous sommes allés au CINÉMA voir Au nom de la Terre. Le film traite du malaise des agriculteurs quant à leur métier, du cercle vicieux des dettes, de la productivité à tout crin… Notre copine Mercyle en a fait une analyse très juste ici !


On a enfin pu visiter une ville À PIED et sans se préoccuper de nos vélos/sacoches. Cela nous a permis de découvrir plus en profondeur Toulouse et d'avoir un coucher de soleil du tonnerre un soir ! Accessoirement cela permet aussi à Mouf d'améliorer son sens de l'orientation ! Toujours pas gagné mais on est sur la bonne voie !


On a eu l’occasion de prendre un bon coup de vieux en sortant avec les cousines de Mouf « chez Tonton », véritable instution de la ville rose. Là que des gens avec 10ans de moins que nous qui chantent des chansons dont on ignorait jusqu’alors l’existence… c’est moche la vie parfois !


Enfin, nous avons pu voir le cousin de Thibaut et également faire une escapade à Rodez afin de visiter le musée Soulages !


Les petites anecdotes

Nous sommes tombés sur les répétitions d'un concert de musique classique dans la cathédrale Saint-Sernin. Mais c’est qui Saint-Sernin ?


Il s’agit du premier évêque de Toulouse, Saint Saturnin, mort en martyr en 250. En effet, nous sommes dans une époque où on aime bien castagner toute personne qui parle un peu trop de la Bible. Pas de chance pour Saturnin qui est très porté sur les évangiles. Pris à parti on lui propose un deal : "On te lynches ou tu sacrifies un taureau à Jupiter?". Saturnin étant du genre têtu, il refuse d'abjurer sa foi et se voit donc attacher à la bête qu'il n'a pas sacrifié. Il est traîné dans les rues - notamment l'actuelle "rue du Taur" en référence à l'animal - et meurt à l'emplacement de l'actuelle basilique. Cette dernière est l’un des plus grands ouvrages romans d'Europe.


Par ailleurs, nous en avons profité pour (re)découvrir la gastronomie du sud-ouest. C’est délicieux et d’autant plus quand, sur le marché Victor Hugo, deux inconnus nous offrent le reste de leur bouteille et discutent le temps d’un repas avec nous.


Le départ de Toulouse

Nous repartons un dimanche par un temps que l'on pourrait qualifier de semi-cataclysmique ! En effet, il s'agit du dernier jour de la tempête espagnole Amélie qui avait décidé de faire une excursion au-delà des Pyréenées ! Heureusement le vent est plutôt côté-dos et la pluie n'est pas au rendez-vous.


C'est ainsi qu'après avoir croisé une ancienne collègue de Cano - "oh comme le monde est petit!" - nous nous élançons sur une route bien connue des itinéraires cyclotouristes : le CANAL DU MIDI !

POINT CANAL DU MIDI :

Construit dans la deuxieme moitié du XVIIe par Pierre-Paul Riquet (PPR) il est, avec ses 241km, l'un des plus anciens canaux d'Europe. Il relie Toulouse à Sète et, associé au canal de la Garonne (XIXe) de Bordeaux à Toulouse, il forme une des parties du célèbre "Canal des deux Mers" qui relie l'Atlantique à la Méditerranée.🌊


L'HISTOIRE 👨‍🏫


Relier la Méditerranée à l'Atlantique est une vieille idée et un vieux rêve que l'on retrouve déjà chez les romains. En effet, cela permet d'éviter d'avoir à faire le tour de l'Espagne en bateau pour transporter des marchandises avec tous les dangers que cela implique ⚔


Les premiers projets sérieux prennent forme au XVIe mais sont abandonnés car la question de l'acheminement de l'eau pour alimenter le canal est jugée trop coûteuse/complexe 💸


C'est là que PPR entre en scène !👨‍🔧 Il propose un système où l'eau serait acheminée au point le plus haut du canal afin d'alimenter les deux versants.

Louis XIV voit d'un bon oeil le projet qui lui permettrait de mettre une bonne grosse douille aux espagnols tout en marquant son règne d'une oeuvre exceptionnelle sur le plan technique🤴


Les travaux débutent donc en 1666 pour se terminer en 1681, quelques mois après la mort de PPR qui ne voit pas l'achèvement de son oeuvre aujourd'hui classée au patrimoine de l'Unesco

Le temps est maussade mais les arbres commencent à porter les traces de l'automne et nous protègent. Par ailleurs, les péniches décorées assurent le spectacle !


A la fin de journée, nous cherchons à planter la tente non loin de Castelnaudary. Nous commençons par tenter le long d'un cabanon de jardin mais "ça se fait pas trop s'il y a des gens dans la maison". Puis nous essayons dans une petite forêt mais le vent, de plus en plus puissant inquiète Mouf.


C'est ainsi qu'après une discussion de type embrouille nous nous remettons en selle et trouvons à planter nos sardines dans le potager d'un grand jardin à l'abri des regards et du vent. Comme dirait l'autre : "Nous n'avons pas choisi la vie de bandit, la vie de bandit nous a choisi". #ThugLife

Ainsi s’achève ce carnet de bord... On se retrouve au prochain pour atteindre la mer Méditerrannée ! Et si vous prenez plaisir à suivre nos (més)aventures n'hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook, à notre compte instagram et à liker/partager notre contenu !

Sinon on vous accroche comme Saint-Sernin à l’arrière de nos vélos !

  • Instagram - Black Circle
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon