• Canouf

[Résumé SEMAINE 3: 27/05 - 02/06 - 713KM]


Saint-Omer - Calais - Pernes-lès-Boulogne - Equihen Plage - Berck -

Saint-Valéry-sur-Somme - Dieppe - Fécamp (317km)



"Fécamp qu'on arrive?" - Mouf 02/06


- Humeur de madame /10 : "moi j'étais de bonne humeur"... à la louche c'est un 9 !

- Humeur de monsieur /10 : c'est un grand 10 même si le nez pèle sévèrement

- Jour sans falaises de craie : 0


Au programme : la mer, les falaises, les falaises, la mer, beaucoup de drone.


Lundi 27 mai : Saint-Omer - Calais :


Après la difficile étape Lille-Cassel-Saint-Omer option vent de face nous prenons la matinée pour visiter Saint-Omer et contre toute attente... c'est vraiment beau !

Oui "contre toute-attente" parce que Saint-Omer dans nos têtes c'était :

- La bière de mauvaise facture qu'on achetait au lycée

- Le tribunal de Grande Instance qui a jugé l'affaire d'Outreau

Jusqu'ici rien de très sexy et pourtant... le centre-ville est mignon à souhait, et les ruines de Saint Berthin très photogéniques.


On décrète que Saint-Omer est notre coup de coeur de la semaine même si l'on est que lundi.

Nous repartons ensuite le long d'un canal - donc plat - ce qui fait très plaisir.

Problème : il faut constamment prendre des ponts, changer de rive, prendre un autre canal puis un autre pont. Donc FORCEMENT dans cet enchevêtrement on rate le bon pont, on s'en rend compte trop tard et l'on doit faire un détour de 10km... le genre d'erreur moyennement appréciable alors qu'au même moment le vent recommence à souffler.


Vous sentez venir la belle Loi de Murphy? Vous avez raison.


- Du fait du vent et de notre faible allure, de l'après-midi qui avance et que nous avons rendez-vous ce soir à Calais avec le père de Constance, nous décidons de prendre un train pour gagner 10km et arriver à Calais dans les temps.

- On se rend compte que ledit train arrive dans 20mn et qu'en roulant vite on peut l'avoir mais ce sera juste.

- On lance nos dernières forces dans la bataille (toujours face au vent donc)

- On rate le train à 3mn

- La SNCF fait grève ce jour-là, le train suivant n'arrive que dans 1h



Au point où nous en sommes... on attend 1h ce qui nous permet de trier les photos à l'abri du vent.


Nous arrivons finalement à Calais où nous dînons avec le père de Constance et nous voyons enfin... LA MER et les côtes anglaises !



Mardi 28 mai : Calais - Pernes lès Boulogne


Nous repartons de notre air Bnb sous un temps magnifique ! Les côtes anglaises nous font face et le trafic de bateaux est impressionnant.

Pour continuer sur notre lancée d'hier et notre erreur de lecture de carte, nous prenons un chemin qui ressemble à une piste vélo mais qui est en fait un sentier de randonnée pour Saint-Jacques-De-Compostelle.


Très vite le chemin devient peu - comprendre "pas du tout" - adapté aux vélos et nous les poussons donc sur plusieurs centaines de mètres le tout dans une ambiance légère et décontractée.

[Note : un mensonge s'est glissé dans la phrase précédente saurez-vous le retrouver ?]


Au bout du compte, nous arrivons devant le cap Blanc-Nez... superbe et c'est le moment de faire un peu de drone et de suivre de loin les entraînements de parapentes !



La route continue jusqu'au Cap Gris-Nez. Nous descendons par le long de la Côte, un peu embêtés par la pluie qui revient par intermittence sous forme de crachin puis sous forme d'averses en fin de journée lorsque nous sommes à 1KM de notre point de chute du soir !


Nous arrivons donc trempés chez "la grand-mère d'une copine de la soeur de Thibaut" - Vous suivez ? - qui nous accueille dans un superbe manoir et avec qui nous passons une soirée qui nous fait nous coucher trop tard. Une fois de plus.


Photo prise le lendemain parce que la veille il pleuvait des cordes

Mercredi 29 mai : Pernes-lès Boulogne - Equihen Plage


Notre plus petite étape : 17km. Rien de spécial à noter sur cette journée... nous passons par Boulogne-sur-Mer dont nous visitons le centre-ville puis allons à Equihen-Plage où nous commençons à allumer nos ordis dans un bar.


C'est là que la pluie commence à tomber d'abord pendant 1h, puis 2h, 3h...

ce qui nous permet de sympathiser avec quelques clients du bar très avenants - il faut dire qu'ils étaient là depuis 15h et qu'ils aiment la Triple Karmeliet.


Nous devons nous rendre à l'évidence : soit nous roulons sous cette pluie, soit nous restons dormir à Equihen le soir. Dans notre optique de gestion de l'effort nous choisissons la deuxième solution car on nous indique un terrain de camping-cars juste à côté du bar. Bonheur !


Le terrain est parfait : plat, des haies protègent du vent et de la pluie. Nous décidons de faire comme Jon Snow : trouver un coin tranquille pour planter la tente.


Jeudi 30 mai : Equihen Plage - Berck



A cause de la pluie, nous avons pris un peu de retard sur notre programme alors nous partons tôt et nous dirigeons droit vers le Touquet où nous visitons l'impressionnant cimetière d'Etaples et ses 11 000 tombes.






Au Touquet, nous ne rencontrons pas le Président de la République mais une hoooorde de touristes car c'est le début d'un week-end prolongé. Nous engloutissons un cornet de churros format familial le long de la plage en regardant les cerf-volants s'agiter dans le ciel.




Au soir nous rencontrons Arnaud et Mathilde, le premier warmshower de toute notre vie ! Au programme : apéro-coucher de soleil sur la plage avec session drone puis soirée crêpes... c'est donc une très bonne première expérience !



Vendredi 31 mai : Berck - Saint-Valéry-Sur-Somme


Le départ de chez nos tourtereaux cyclistes se fait en fin de matinée. Nous arrivons en baie de Somme, et comme toute baie... c'est PLAT ! Et le vent a enfin décidé de nous pousser un peu... la roue tourne a tourné !


On croque donc l'étape du jour en quelques heures et on se pose au Crotoy puis à Saint-Valéry-Sur-Somme où nous continuons d'avancer sur notre site.


Le soir on assiste à un magnifique - le mot est faible - coucher de soleil sur la baie, immortalisé au drone. Et puis là, au loin, une queue de poisson suivie d'une grosse tête qui sort de l'eau : c'est un phoque ! Derrière un deuxième, un troisième...




Ça nous fait penser qu'on a nulle part où dormir. Qu'à cela ne tienne, nous trouvons un endroit parfait pour notre tente.


Samedi 01 juin : Saint-Valéry-Sur-Somme - Dieppe


Aujourd'hui est une grande étape. Nous voulons rallier Dieppe par la Côte ce qui nous rajoute pas mal de bornes et de dénivelés.


Pour faire un peu de géologie de la côte d'Albâtre, il s'agit d'une succession de plateaux entrecoupés par de grandes descentes et de grandes montées. Celles-ci correspondant aux cours d'eau qui se jettent dans la mer et qui ont creusé la roche. Et puisqu'un dessin vaut mieux qu'un long discours :




En gros on souffre un peu mais c'est vivant que nous arrivons à Dieppe avec de l'avance sur nos prévisions ce qui est très satisfaisant ! Le vélo c'est d'abord des joies simples.


Nous logeons chez un autre warmshower - JB - qui a 28ans mais a eu le temps d'avoir 12 vies auparavant : études de géologie, pisteur-secouriste, moniteur de voile... un véritable couteau-suisse, intéressé par tout... un vrai régal !


Dimanche : Dieppe - Fécamp


JB a un groupe de voile à animer au matin, nous partons donc sur les coups de 9h direction Fécamp, à 15KM d'Etretat.


Recommence le manège des montées - plateau sur la falaise - descente - montée. Les paysages sont superbes et les batteries du drone sont soumises à rude épreuve !


La côte est ponctuée de petits villages vraiment jolis mais remplis de touristes en cette fin de week-end ! On décide donc de quitter la côté pour arriver à Fécamp par les terres.


Anecdote : On passe par Canouville où Constance veut prendre 1000 fois la photo avec le panneau auquel nous avons rajouté un F (Cano + Mouf = Canouf -> Canoufville bravo vous aviez deviné vous être trop forts) on vous laisse admirer l'évolution des photos !



Nous terminons à Fécamp par une grande descente salvatrice de 2KM ! Cette joie qui nous animait après 70KM sous le soleil ! Nous posons nos sacoches chez Domi qui travaille avec des réfugiés sur Rouen... Autant vous dire que nous ne nous sommes pas couchés tout de suite.


Fin de cette semaine de vélo riche en paysages et en rencontres ! La semaine prochaine Etretat, le Havre et le retour à Paris !


Et si ce post vous a plu, n'hésitez pas à vous abonner à notre page/partager ce post/à liker nos publications... cela nous aide grandement à propager le déclic ! :)

129 vues2 commentaires
  • Instagram - Black Circle
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon